Microsoft en dit plus sur son futur service VMware dans Azure

VMware
VMware

L’offre de cloud VMware sur Azure en cours de déploiement chez Microsoft s’appuie sur des plates-formes FlexPod de Cisco et NetApp, des plates-formes par ailleurs déjà utilisées pour les services SAP d’Azure. Microsoft en a donc dévoilé un peu plus sur les technologies qui motoriseront ce cloud. 

 

Un service bâti sur une infrastructure FlexPod Cisco/NetApp 

Cette semaine, l’éditeur de Redmond a fourni des précisions sur la façon dont il entend construire son offre. Lors de son annonce initiale, l’éditeur de Redmond avait indiqué qu’il s’appuierait sur des partenaires certifiés VMware pour son offre. La version Preview de son offre de cloud VMware sur Azure s’appuie ainsi sur des infrastructures FlexPod combinant des serveurs Cisco UCS et des baies de stockage NetApp. 

Les deux sociétés sont des partenaires de poids de VMware et leur architecture FlexPod fait partie des architectures convergées les plus vendues au monde.

L’éditeur revendique plus de 4000 partenaires dans le cloud, de l’intégrateur de quartier à des acteurs globaux comme IBM, Amazon, OVH, T-Systems ou Orange. 

 

Microsoft et NetApp : une alliance de plus en plus solide 

Il est à noter que ce n’est pas la première fois que Microsoft et NetApp s’allient pour la construction de services dans Azure. Les deux sociétés ont tout d’abord collaboré sur le développement de l’offre d’hébergement SAP dans Azure, basée sur des systèmes FlexPod. 

Plus récemment, ils ont aussi annoncé le lancement d’Azure Enterprise Network File System, un service de stockage NFS natif à Azure, s’appuyant sur les technologies de NetApp. Dans la pratique, Microsoft a confié à NetApp la production et l’administration du service NFS (basé sur l’OS OnTap de NetApp) dans son cloud et a intégré le service dans la console Azure. 

 

Cloud Microsoft perenne-it

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *