Cloud : La stratégie du gouvernement

Le gouvernement français a présenté une nouvelle stratégie en matière de cloud. Le but étant de proposer des solutions d’hébergement pour les administrations, les collectivités territoriales et les établissements publics d’ici 3 ans.  

 

Cloud

 

Cette stratégie s’appuie d’une offre en fonction des usages et de la sensibilité des données des administrations. L’Etat se donne trois ans pour faciliter le développement de nouveaux usages administratifs.  

L’ambition de ce plan est aussi de réorganiser et de simplifier les achats informatiques de l’Etat. Les différentes entités publiques auront la possibilité d’évaluer la nature de leurs besoins et d’adopter la forme de cloud qui leur convient le mieux.  

 

3 solutions misent en place   

La première solution mise en place est un cloud externe où seront présentes les données et applications jugées peu sensibles. Elle repose sur une ou plusieurs offres de tiers accessibles sur internet depuis des centrales d’achat public. Les administrations auront accès à des solutions publiques de prestataires extérieurs.  

La deuxième solution est un cloud dédié aux applications et aux données de sensibilité moyenne. Elle sera personnalisée pour répondre aux “besoins de l’Etat” et elle bénéficiera de briques FranceConnect Plateforme afin de simplifier les développements de services. C’est l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) qui aura la charge d’assurer la sécurité de cette infrastructure.  

La troisième solution est un cloud “interne” dédié aux données et applications jugées sensibles. Tous les ministères français pourront y accéder via un portail ministériel qui sera hébergé par l’administration. Il permettra de répondre aux exigences régaliennes de sécurité et reposera sur un socle open source OpenStack.  

 

Un cloud plus performant 

L’Etat tient à bénéficier de la rapidité et de la flexibilité des déploiements de solutions hébergées dans le cloud. Il ambitionne également de rendre agiles les développements de services afin qu’ils soient internes ou destinés aux administrés. La numérisation de 100% des démarches administratives qui fait partie du plan “Action Publique 2022” entre également dans ce cadre.  

Cloud

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *