La sécurité physique, indispensable à la conformité au RGPD

Les organisations placent la protection des données en haut de la liste de leurs préoccupations à quelques semaines de la mise œuvre du RGPD. La majorité de ces organisations ne pensent pas suffisamment à la sécurité physique de leurs systèmes d’information. Elles s’exposent donc au risque d’enfreindre le RGPD, et exposent les données de leurs clients et fournisseurs au vol. 

sécurité physique ordinateur

Plusieurs types de données

Pour appliquer une politique de RGPD, il est important d’évaluer quel type de données l’entreprise traite afin d’ajuster le plus efficacement possible les préconisations.  

Il existe donc deux types de données à caractère personnel auxquelles le RGPD s’applique : 

  • Données personnelles : Celles-ci comprennent les données comme les adresses mail ou postales ainsi que les informations permettant de s’identifier en ligne comme les adresses IP. 
  • Données personnelles sensibles : Les données personnelles sensibles concernent les informations à caractère intime comme l’origine ethnique, les opinions politiques, la religion ou encore les données sur la santé. Les entreprises doivent en général justifier l’utilisation de telles données puisqu’il ne s’agit pas de données personnelles « normales ». 

La sécurité physique toujours aussi importante

Il faut également savoir que le RGPD s’applique non seulement sur le traitement de données personnelles en format numérique mais aussi en format physique. Il est donc important de s’attarder sur la question de la sécurisation du matériel physique en entreprise et pourquoi celle-ci est si importante à l’heure du RGPD. 

Après les cyberattaques, la perte physique constitue la plus importante source de violations de données. Tous les jours, c’est plus de 5 millions d’enregistrements de données qui sont perdus ou volés. En sachant cela, plus d’un tiers des entreprises n’ont aucune politique de sécurité physique en place pour protéger les ordinateurs portables, les appareils mobiles etc… 

En prenant connaissance du montant des amendes potentielles prévues par le RGPD, de la mobilité du personnel croissante et de la popularité du partage de bureau, sécuriser les ordinateurs portables et les appareils mobiles semble indispensable au bureau comme ailleurs. Le simple fait de verrouiller un appareil est un moyen simple et efficace e se protéger contre le vol. 

La sécurité physique est encore impliquée dans de nombreuses violations de sécurité, elle est donc indispensable à l’heure actuelle du RGPD et ne doit pas être ignorée. 

perenne-it RGPD Sécurité

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *